Conseils : Comment bien isoler ses combles ?

Conseils : Comment bien isoler ses combles ?

 

 

N’hésitez pas à vous renseigner sur les déperditions thermiques mais aussi sur le déphasage thermique  avant de lire cet article conseils

  • Comment « Bien » isoler ses combles ?

Vous savez à présent grâce à nos précédents articles conseils, comment prioriser les travaux en fonction des déperditions thermiques de votre habitat mais aussi comment choisir le bon isolant selon le déphasage thermique. A présent, nous allons voir comment « Bien » isoler vos combles.

L’isolation des combles ne dépend pas seulement de l’isolant choisi mais aussi de sa mise en oeuvre. C’est ce que nous allons voir aujourd’hui. Mais avant, il faut savoir si vous avez des combles perdus ou des combles rampants.

 

Les deux types de combles que vous pouvez retrouver chez vous :

  • Les combles perdus : l’isolant est donc positionné au plancher, directement ce qui rend donc cette surface inhabitable. Dans certains cas, il est possible que d’anciennes maisons n’aient pas/plus d’isolants, que l’isolant se soit trop tassé/de mauvaise qualité. Vous pouvez y retrouver soit de l’isolant en panneaux soit de l’isolant soufflé comme sur la photo ci-dessous.
  • Les combles rampants : l’isolant est donc positionné en sous-toiture, la surface peut être habitable ou non selon vos choix et la hauteur sous plafond. Dans certains cas, il est possible de voir l’isolant comme sur la photo ci-dessous mais génèralement vous pouvez aussi avoir une finition en lambris/placo etc.
Combles perdus
Combles rampants

 

 

 

 

 

 

 

 

Les impératifs de mise en oeuvre dans les deux cas : 

  • Il est toujours primordial d’avoir une installation électrique aux normes, si vous souhaitez isoler une maison ancienne, faire intervenir un électricien pour constater de votre installation est indispensable.
  • Nous préconisons de toujours retirer l’isolant précédent s’il est différent du nouvel isolant que vous souhaitez poser. Pourquoi ? Nous pouvons parfois croire qu’avoir plusieurs couches d’isolants, renforce la performance. Pourtant cela va créer des ponts thermiques (jonction qui provoque des pertes de chaleur) et en réduire l’efficacité. Le risque est aussi de faire la repose sur un ancien isolant déjà mal posé et cela n’a aucun intérêt et réduira même la performance du nouvel isolant.
  • Vous l’aurez compris, si vous souhaitez un isolant soufflé et que vous possèdez par exemple un isolant en panneau, il faudra retirer votre ancien isoler pour la bonne mise en oeuvre du nouveau ! Il est toujours bon de repartir sur des bases saines.
  • Si vous possèdez des conduits tels que pour la cheminée, il est aussi impératif de faire un coffrage autour pour la sécurité.
  • Si vous possèdez des spots, il faut aussi vérifier qu’il y a des protections par-dessus pour éviter toute surchauffe avec le contact direct de l’isolant.
  • Petit plus à savoir : Plus vous isolez, plus votre maison a besoin de respirer, il est donc essentiel d’avoir une vmc performante

Nota : Nous prenons toujours en compte cet ensemble  pour vous proposer un service de qualité lorsque nous isolons vos combles.

 

Nous découvrirons bientôt les différents modes d’isolation :

isolation combles perdus : soufflage ou panneaux (Quel est le meilleur procédé?) , isolation rampant : par intérieur ou extérieur (avantages et inconvénients)… Et autres notions ! 

 

Le saviez-vous ?
Vous pouvez faire financer vos travaux grâce à différentes primes

Contactez-nous pour en savoir plus 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *